Pourquoi propose-t-on d’aménager un parc pour chiens en liberté dans la région de la rue York?

La révision du Plan directeur sur les parcs, les espaces ouverts et les loisirs municipaux de la Ville du Grand Sudbury (en 2014) identifiait comme plan d’action l’aménagement d’un parc pour chiens en liberté qui desservirait les résidents du secteur sud de Sudbury. Au cours des trois dernières années, des résidents ont formé le Club canin de la rue York en vue de l’aménagement d’un parc officiel pour chiens en liberté dans la région de la rue York. Les bénévoles œuvrant au service du Club canin de la rue York ont présenté une demande de subvention auprès du Fonds de l’initiative Communauté en santé de la Ville du Grand Sudbury en vue d’aménager un parc pour chiens en liberté dans cette région. Cette demande a été bien reçue. La subvention totale pour le parc pour chiens en liberté s’élève à 47 000 $. Le Club canin de la rue York versera à cette initiative les dons des partisans de ce projet.

Quel emplacement propose-t-on pour le parc pour chiens en liberté de la rue York?

Nous avons identifié des terres non aménagées dans le terrain de stationnement nord de la rue York, lequel est bordé par la rue Paris et l’avenue Boland, en vue de l’aménagement éventuel d’un parc pour chiens en liberté.

Cet emplacement offre un équilibre entre un accès central et une distance relative des résidences et des établissements environnants.

La proximité de ce terrain au parc Bell encouragera les résidents à apporter leurs chiens dans un parc qui leur est réservé pour y prendre de l’exercice, plutôt que dans un espace vert public.

Le terrain de stationnement existant a la capacité de desservir à la fois les visiteurs du parc Bell et ceux du parc pour chiens en liberté que nous proposons.

Un parc pour chiens en liberté demeure conforme à l’esprit de l’entente du parc Bell, laquelle exige que les terres du parc Bell soient utilisées à des fins de parc public et de loisirs.

Comment contrôle-t-on le bruit et les excréments des animaux de compagnie dans les parcs pour chiens en liberté?

La Ville du Grand Sudbury est propriétaire des parcs pour chiens en liberté; c’est elle qui en assure le fonctionnement et l’entretien. Les propriétaires et les gardiens de chiens doivent respecter la Loi sur la responsabilité des propriétaires de chiens de l’Ontario, le Règlement municipal de soin et de contrôle des animaux de la Ville du Grand Sudbury, ainsi que le Règlement municipal 2012-145 sur les parcs pour chiens de la Ville du Grand Sudbury. Tout défaut de respecter les règles et les règlements d’un parc pourrait entraîner une perte immédiate des privilèges ou une amende.

Le règlement municipal prévoit les règles suivantes :

  • Un propriétaire ou un gardien de chiens ne doit pas avoir plus de trois chiens à la fois dans le parc pour chiens en liberté.
  • Les propriétaires de chiens doivent toujours ramasser les excréments de leurs chiens.
  • Les heures d’ouverture sont de 7 h à 23 h tous les jours.
  • Les propriétaires et les promeneurs de chiens doivent toujours avoir la maîtrise de leurs chiens et doivent avoir une laisse à porter de la main en tout temps.
  • Les chiens affichant un comportement agressif doivent être retirés du parc.

Par l’entremise du processus de sélection de l’emplacement et de consultation publique, la Ville établira si la zone tampon séparant le parc pour chiens en liberté que l’on propose et les résidences environnantes est suffisante pour minimiser les effets du bruit causé par les utilisateurs du parc.


Pourquoi a-t-on érigé une clôture pour un parc pour chiens au terrain de jeux Riverdale?

Le Fonds de l’initiative Communauté en santé de la Ville du Grand Sudbury a déjà réservé une subvention pour aménager un parc pour chiens en liberté au terrain de jeux Riverdale, sur la rue York. Nous examinons maintenant la possibilité de l’aménager dans un autre emplacement. La clôture existante peut être déménagée à un nouvel emplacement.

Y a-t-il d’autres parcs pour chiens en liberté dans le Grand Sudbury?

Il y a actuellement deux parcs pour chiens en liberté à la disposition des citoyens du Grand Sudbury : le Parc pour chiens en liberté de Minnow Lake et le Parc pour chiens en liberté d’Azilda. Ces deux parcs se situent sur des propriétés qui étaient autrefois vacantes.

Le Parc pour chiens en liberté de Minnow Lake, situé à l’angle de la promenade Donna et de l’avenue Second Nord, est une initiative du Réseau d’action communautaire de Minnow Lake et de son sous-comité pour des chiens en liberté dans le Grand Sudbury.

Le Parc pour chiens en liberté d’Azilda, situé au 3878, route municipale 15, est une initiative du Réseau d’action communautaire d’Azilda et de son sous-comité pour un parc pour chiens à Azilda.

Les deux groupes ont sollicité de la part de la communauté des dons monétaires et des dons en nature pour ériger des clôtures et des barrières, pour aménager le paysage et pour bâtir d’autres installations aux parcs. Des bénévoles continuent de jouer le rôle d’intendants des parcs, y assurant le nettoyage, la promotion et les améliorations.

Les parcs pour chiens en liberté procurent-ils des avantages à la communauté?

Avec des règlements municipaux qui réglementent l’utilisation des laisses, les parcs pour chiens en liberté donnent aux propriétaires de chiens l’occasion de faire bouger et de socialiser leurs chiens dans un espace contrôlé. Les parcs pour chiens en liberté :

  • favorisent la santé physique et l’interaction sociale des chiens en réduisant les comportements nuisibles, transformant  ainsi les chiens en de meilleurs citoyens canins;
  • encouragent les gens à prendre de l’exercice et à entretenir des rapports sociaux avec d’autres personnes qui partagent leur intérêt;
  • répondent aux besoins des aînés et des personnes handicapées qui ne peuvent peut-être pas promener leur chien en laisse;
  • établissent un esprit communautaire englobant les parcs, un engagement et l’environnement.

Quelles sont les exigences pour l’aménagement d’un parc pour chiens en liberté?

La révision du Plan directeur sur les parcs, les espaces ouverts et les loisirs municipaux de la Ville du Grand Sudbury (en 2014) recommandaient la prise en compte des facteurs suivants dans l’évaluation des emplacements pour des parcs pour chiens en liberté :

  • les usages du parc existant et la fréquence d’utilisation;
  • la taille des terres disponibles (il faut au moins deux hectares);
  • les zones tampons qui séparent les parcs des terres adjacentes aux usages divers, y compris les écoles et les zones résidentielles;
  • les répercussions éventuelles sur les régions écosensibles;
  • l’accessibilité par l’entremise de sentiers, de pistes et de routes;
  • le stationnement disponible sur place;
  • la clôture (doit mesurer au moins 1,2 mètre ou 4 pieds de hauteur) et l’éclairage;
  • le besoins d’un enclos pour petits chiens et d’un enclos pour gros chiens, tous deux disposant d’une entrée / sortie à double portail;
  • les autres installations prévues (p. ex., des bancs);
  • un système adéquat pour l’élimination appropriée des excréments des chiens (p. ex., distributeur de sacs pour déjections canines, enlèvement des déchets).

Quelles sont les exigences de la consultation publique relative à l’aménagement d’un parc pour chiens en liberté?

La révision du Plan directeur sur les parcs, les espaces ouverts et les loisirs municipaux de la Ville du Grand Sudbury (en 2014) recommandait l’établissement d’un processus exhaustif de sélection des emplacements pour les parcs pour chiens en liberté. La Ville du Grand Sudbury travaille à la réalisation de cet objectif.