Qu’entend-on par des « poules dans les arrière-cours »?

L’expression « des poules dans les arrière-cours » renvoie au fait de garder des poules en milieu résidentiel. Les gens choisissent de garder des poules pour diverses raisons, p. ex. une source de nourriture, la lutte contre les insectes et animaux nuisibles, et pour en faire des animaux familiers. Les poules en milieu urbain sont associées au mouvement d’agriculture urbaine, soit le fait de cultiver des aliments dans une ville ou une cité, une pratique qui prend de l’ampleur.  


Pourquoi la Ville du Grand Sudbury envisage-t-elle de permettre les poules dans les arrière-cours?

La Ville a entendu les commentaires formels et informels des résidents, tant d’appui que d’opposition sur la question. Pour obtenir un point de vue plus représentatif, elle demande l’avis de la communauté. 

Où en sommes-nous?

Aucune décision n’a encore été prise puisque nous en sommes à recueillir des renseignements. Les commentaires reçus seront présentés au Conseil municipal, qui décidera d’actualiser le règlement sur le contrôle des animaux afin de permettre des poules dans les arrière-cours ou, au contraire, de maintenir le règlement actuel. 

Sondage sur la garde de poules dans les arrière-cours

En réponse à une demande de résidents du Grand Sudbury visant à garder des poules dans les arrière-cours, le Conseil municipal a demandé de sonder davantage la collectivité. Les résultats du sondage seront compilés et présentés au Conseil.